Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:35

 

On reprend la route aujourd’hui, direction plein nord sur la cote ouest : mon pied va mieux (même si ce n’est pas encore le top) et on accoste à Dunedin.

Réputée pour être la plus scottish des villes néo-zélandaises, les bâtiments ne renient pas cet héritage

 

3.Dunedin 01

 

La gare

 

 

3.Dunedin 03

 

 

 


 

La péninsule jouxtant la ville ne fera pas partie de mes points de chute cette fois-ci, pour 2 raisons : outre mon pied, les conditions climatiques n’encouragent guère à aller rendre visite aux pingouins qui sont légions ici … la prochaine fois, surement.

Riton : « Me faire penser la prochaine fois de venir en Nouvelle-Zélande … en été !!! ». Pas faux … Mais ces contraintes ont pour finir du bon dans le timing …

 

« Tu l’as remarqué Riton, la fréquence des mises à jour de ton blog diminue … Et il en sera ainsi jusqu'à fin juin car un marronnier vient le remplacer durant ces 3 semaines. »

Riton : « Et oui, priorité à l’actualité sur les chaines du groupe Riton TV : au mois de juin, c’est l’Euro de foot !». Effectivement, comme tous les 2 ans à même époque, je me glisse avec gourmandise dans la peau d’un bookmaker-animateur de concours de pronostics footballistiques … et ca prends pas mal de temps, si on veut faire les choses bien. Cela fait maintenant 14 ans que j’organise ce jeu et même s’il parait « un peu ridicule » à certains, pour rien au monde je ne le manquerais car il représente beaucoup de chose auxquelles je crois : faire des choses gratuitement pour les autres, le tout dans une bonne ambiance et si mes bêtises peuvent arracher un sourire de temps en temps aux joueurs … et bien je suis le plus heureux du monde (un sourire, ca n’a pas de prix !).

 

Riton : « Tu ne m’oublies pas quand-même L!?! ».

 

« Bien sûr  que non … Mais pendant cette période, un autre public compte sur moi : on ne peut pas contenter tout le monde et comme ce jeu est aussi inutile et futile que ce blog, il a bien le droit lui-aussi d’exister cette année, même à l’autre bout du monde (ahhhh … la magie d’internet !). Mais je te rassure, au delà du sérieux que je mets dans le contenu de cette activité, le packaging est très semblable à celui de ton blog : à la fois absurde et truculent. »   

 

 

 

Voili-voulou …  

 


Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 10:21

 

 

Bon ba voila, il fallait bien que ca arrive un jour, le pépin physique …

Le petit morceau de corail, planté sous mon pied depuis la Nouvelle Calédonie, s’est infecté et mon ganglion de l’aine commence à ressembler à un kiwi. Riton : « Quoi !!! T’as un oiseau dans la poche de ton pantalon !?!?! ». « Meuuuhh non … le fruit, pas l’oiseau … Pfuuuu ».

 

Retour sur Invercargill, car je me dis que si ca devait mal tourner, mieux vaut être dans une « grande » ville. Un centre médical trouvé :

 - « Bonjour Monsieur, vous avez rdv avec quel docteur ? »

 - Riton : « Le meilleur, forcement : Dr House … »

[ NDLR : Le courant d’air qui agita subitement les feuilles de la réception à cet instant n’est pas dû à l’ouverture inopportune des fenêtres du centre mais à la tarte que le jeune Riton dégusta en un ¼ de seconde ] 

Verdict : antibiotiques et 4 jours au calme, nouvelle visite mardi prochain … Super, j’avais justement une folle envie de rester bloqué dans une ville où il n’y a pas grand-chose à faire (un rêve de gosse, en fait). Riton : « Ca sert à ca ce voyage : réaliser ses rêves ». Le vent est assez régulier ici, si bien que celui-ci vient égaliser l’autre joue de mon petit compagnon …   

 

Je retrouve l’hôtel d’il y a 2 jours, juste à coté d’une boite de nuit où ma foi, les néo-zélandais fêtent bien le jubilé de la Reine (voila pourquoi le centre médical est fermé lundi : jour férié en l’honneur de Sa Majesté). Riton : « Vinzou la chance : nous notre flamby est née un 12 aout, un mois après la saint Olivier => on ne peut pas le mettre férié, ca ferait trop de chose à fêter en été ». (imbécile J)  

 

Un peu de lecture, quelques films que j’avais piqués sur un disque dur qui trainait au Mont Dore et un peu d’internet (et oui, l’Euro de foot commence dans quelques jours et il faut se préparer pour le concours de pronostics J).

Riton : « Ah oui, l’Euro … Et mince, la Grèce est qualifiée ! Si on pouvait, SVP, ne pas revivre la même compétition que celle de 2004 où cette équipe minable avait gagné. Ce serait bien, si la Grèce pouvait vite sortir de l’Euro, qu’elle ne revienne surtout pas souiller les fines-hanses de cette coupe (footballistique et budgétaire) qui réapparait régulièrement sur le Vieux Continent. La Grèce a une immense dette envers ses voisins : elle profite la note-oriété des autres états européennes pour emprunter un peu de crédit auprès des téléspectateurs lors des retransmissions. Car personne n’est dupe : son niveau est à la fois terriblement standart & poor, comme diraient nos amis anglais. D’ailleurs je ne suis pas le seul à penser ca, tous les plus grands entraineurs du monde sont d’accord ; à cet effet, le Mouh-dit : « Jamais les grecs ne retrouveront leur taux (de réussite) de 2004 ».

 

Merci Riton, pour cette synthèse footballistico-financière ... pas tout à fait juste quand meme J

 

 

Bref, pas grand-chose d’intéressant durant ces quelques jours de pause forcée … Mais comme j’ai vraiment besoin de « garder mes 2 pieds sur terre » durant ce voyage, je dois savoir sacrifier un peu de découverte à la récupération.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 09:38

 

« Nannnn, Riton : Te Anau », le nom de la dernière ville avant l’immense parc naturel du Fiordland à l’extrême sud-ouest de la Nouvelle Zélande. Accrochée au lac éponyme, cette station balnéaire « verte » est une succession d’hôtels, chambres d’hôte et des bars-restaurants qui doivent grouiller en été … donc pas actuellement, puisque nous sommes au fin fonds de l’automne ici.

 

On part à la découverte des fiords locaux. Un bout de bus avant de prendre un bateau sur le lac Manapouri … (« un jeu de mot pourri sur le nom du lac, Riton, et je te jette par-dessus bord … »).

Riton : « heuuuuu non, je ne pensais pas à ca … C’est quoi ce truc blanc tout là haut ?!? »

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 002

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 021

 

 

« Ba c’est toi qui cherchais de la neige depuis quelques semaines …  te voila servi »

 

 

Encore un bus, pour parcourir les 16km de route les plus chers de la Nouvelle Zélande (35 euros par mètres carrés et 2 ans de construction) et rejoindre Deep Cove, tout en bas, le lac étant à environ 300 mètres en dessus du niveau de la mer.

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 114


Vue plongeante sur le fiord Doubtful sound

 

 

 

 

 

En réembarque sur un autre bateau et on part pour un tour de 3 bonnes heures au plus profond de ce fiord totalement aux mains de la nature vierge et sauvage.

 

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 035

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 048

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 051

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 054

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 061

 

 2.TeAnau(DoubtfulSound) 080

 

 2.TeAnau(DoubtfulSound) 097


 

Nous apercevons quelques phoques et pingouins à tête bleue mais le temps de dire ouf et ils disparaissent de l’œil de l’objectif …

 

Ce qui est le plus impressionnant, outre le calme absolu que seul notre moteur vient contester, est la farouche volonté de la végétation d’utiliser le moindre espace pour s’exprimer : elle couvre tout jusqu’à venir lécher la surface de l’eau.

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 104

 

 

 

2.TeAnau(DoubtfulSound) 102

 


 

 

Qui dit « lac à 300 mètres d’altitude, à seulement quelques kilomètres de l’océan » dit quoi, Riton ?

Riton : « ba Lac à 300 mètres d’altitude, à seulement quelques kilomètres de l’océan, non ? »

« Encore un indice : que peut-on faire avec une si gigantesque réserve d’eau, la gravité et un écoulement dans un bassin naturel qui ne sera pas perturbé par de tels volumes d’eau ? »  

Riton : « Heuuu … j’avance de 3 cases, caresse une pizza 4 fromages, pose des bigoudis sur un kiwi et … KAMOULOX ? »

Imbécile … On produit de l’électricité ! Une des plus grandes stations hydroélectriques du pays (14% de la production totale) se niche à 176 mètres sous le lac Manapouri. On a le privilège de descendre dans ses entrailles : 2kms de galeries sous-terraines durant lesquelles les claustrophobes trouvent leur exutoire.

7 gigantesques turbines, actionnées par la chute d’eau artificielle forée dans le granite, « pressent » le précieux jus qui illumine et égaille les longues soirées d’hiver.   

 

 2.TeAnau(DoubtfulSound) 117

 

 2.TeAnau(DoubtfulSound) 118


 

Riton : « Dis-donc, tu me sembles bien intéressé par l’électricité tout d’un coup : on ne pouvait quand même pas dire que c’était ton coup de foudre à l’INSA, cette matière … ». « Heuuuu … t’as décidé d’en faire un leitmotiv de cette histoire ?!? ».     

 

C’est toujours intéressant, pour le citoyen d’un pays qui a fait le choix nucléaire il y a 50 ans, de voir comment d’autres états ont répondu à leurs besoins énergétiques … c’est tout.


Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 06:11

 

Record battu : 3 vols pour rejoindre en fin de journée la grosse ville du top sud de la Nouvelle Zélande, Invercargill.

J’ai bien fait d’avoir pris les devants en m’habillant ce matin à Nouméa : jeans, veste et baskets … le maillot de bain au fonds du sac car je n’en aurai pas trop besoin ces prochaines semaines L. Entre 2 et 7 degrés en journée, Riton va devoir abandonner son bronzage aux mains de l’hiver austral. Car nous revenons quasiment à la même latitude que la Tasmanie !

 

La ville brode un canevas urbain typiquement américain : de longues rues parallèles et perpendiculaires qui rendent l’orientation facile et en même temps, presque dépourvue de toute surprise … Peu de petits trésors à découvrir au détour d’un carrefour ou au bout d’une rue ombragée et sinueuse. Quelques parcs viennent enjoliver le tout mais pas grand-chose à se mettre sous la dent. C’est le lot des villes récentes: construites sous l’ère moderne, elles privilégient l’efficacité au détriment d’une certaine originalité … Tout simplement aussi par le fait qu’elles ne reflètent qu’une seule influence architecturale : puisqu’elles ne sont pas vieilles, aucun envahisseur n’a encore eu le temps d’imprimer sa marque, que l’envahisseur soit étranger et de lointaines contrées ou tout simplement d’une autre époque et porteur de nouveaux courants de pensée.  

   

Invercargill n’a donc peu de chose à offrir pour un visiteur, il s’agit surtout de la base arrière du sud de l’ile du sud.

 

La basilique Sainte Marie, en bordure de parc …

 

1.Invercargill 02

 

1.Invercargill 01


 

 

… le château d’eau

 

 

1.Invercargill 03

 

 

 

 

 

J’en profite pour quelques achats utiles : un nouveau téléphone (le petit compagnon que j’ai depuis le Sri-Lanka a pris l’eau sur l’ile des Pins L) et surtout … un pull ! Lorsque vous voyez 3 fois la grêle lors de la 1ere journée, ba vous foncez dans la première bonne crémerie pour vous remettre une couche …

 

Je voulais partir sur Stewart Island où la randonnée pédestre est maitresse mais le petit souvenir de Nouvelle Calédonie que j’ai ramené dans ma voute plantaire m’empêche actuellement de marcher correctement (un bout de corail a inopinément traversé mon chausson lors du cours de kitesurf et se rappelle à mon bon souvenir à chaque fois que je pose le pieds par terre L). Riton : « Silence Mesdames et Messieurs : Olivier s’écoute respirer … ! » 

 

 

Pas grave, on part à l’Ouest pour les fiords kiwis …

 

Partager cet article
Repost0