Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 19:42

 


Bizarre en ce vendredi matin … ! C‘est la première fois que je vois les 2 irlandais levés aussi tôt. Qui plus est, ils ont déjà déjeuné et semblent sur le départ.


 - « Alors les 2 artistes, vous allez où ce matin ? »

 - « on part au nord, direction la ville de La Serenna »

 - « ah ouais … le bus de 10h avec la compagnie Tur Bus ? »

 - « !?!?!?! …... heuuuuu oui ….. »

 - « ba on se voit dedans alors …. car moi aussi c’est ma destination »

 

Et voila comment tout simplement nait une nouvelle collaboration car nous avons pratiquement la même feuille de route ces prochaines semaines.

 

7h30 de route et nous arrivons à la station balnéaire de La Serenna. Prisée des Santiaguinos, elle draine beaucoup plus de monde en été qu’en hivers (donc actuellement dans cette partie du monde).

 

L’église …

 

3LaSerenna 01

 

 

…. sur une petite place ma foi fort sympathique.

 

3LaSerenna 02

 

 

 

 

L’endroit vaut surtout pour ses pages magnifiques … mais qui se dégustent avec un peu plus que 15 degrés seulement.

 

Pas grave, ce n’est qu’une escale de 2 nuits … bien agitées !

 

Riton : « ohhhh oui …. qui dit irlandais, dit pauses thé très fréquentes J »

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 19:39

 

Valpa … Valparaiso ! A 120 km de la capitale, la seconde ville du pays est aussi le 1er port de celui-ci.

Arrivée en vieille ville où je voie sur le pas de la porte 2 gars discuter pour une chambre avec le réceptionniste … le tout en anglais. Je me glisse vers eux, car je me dis : « s’il n’y a qu’un seul aubergiste qui parle anglais par ici, ca doit être lui ». Je trouve donc une chambre pour 3 nuits et les 2 irlandais finissent par revenir aussi ici.

 

Une explosion de couleurs, des gens simples et abordables (ca change de Santiago, pour moi qui ne parle pas espagnol …)

Ici, le simple fait de se promener dans les rues est tout simplement magique et envoutant … La ville se prélasse sur pas moins de 42 collines qui dodelinent sur la baie !

 

2.Valparaiso 07

 

 

 

 

Une quinzaine d’ascendeurs toussotants permettent de gravir les versants les plus pénibles. Ils ont entre 95 et 130 ans quand même, ces vieux pépères … !

 

 

2.Valparaiso 03

 

2.Valparaiso 04

 

 

 

Tout support est prétexte à la couleur

 

Les façades …

 

 2.Valparaiso 09

 

 2.Valparaiso 08

 

 2.Valparaiso 11

 

 2.Valparaiso 13

 

       

… les bâtiments officiels …

 

2.Valparaiso 05

 

Ici, le bâtiment de la marine nationale

 

… même le port a sorti sa palette !

 

 

2.Valparaiso 01

 

 

 

 

Tout ceci freinant très certainement l’UNESCO dans sa décision de classer l’ensemble de la ville au Patrimoine Mondial … J

 

Bien évidemment, cette explosion chromatique trahit la réalité de la ville : en plus d’être un port classique d’une importance vitale pour le pays, Valparaiso est LA capitale culturelle du Chili. Musique, peinture, danse, … tout ce que ce pays compte d‘artistes passe par ici.

Riton : « ah … comme les députés, tu veux dire ? ».

Effectivement, le Congrès des députés est ici … de là à dire que ce sont tous des peintres, c’est un pas que je ne franchirai pas J

 

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 19:37

 

Retour sur Santiago pour quelques jours de repos. L’arrivée sur la capitale est saisissante : grand soleil, pas un nuage, 12 degrés seulement accompagnés de vent et la cordillère des Andes enneigée juste derrière (gla-gla-gla L).

 

Les Santiaguinos sont d’un abord peut-être un peu froid … surement parce que je ne parle pas espagnol L. Couplé avec l’agitation et l’anonymat d’une grande ville, je navigue tranquillement dans les quartiers sans trop sortir mon appareil photo (en plus à la cathédrale, on donne une messe au même moment où je la visite … pas de chance) : étant juste arrivé sur un continent qui a une réputation sulfureuse en terme de sécurité, qui parle quasi-exclusivement espagnol (ou portugais), qui voit d’un mauvais œil l’étranger qui parle d’emblée l’anglais (« saleté de gringos ») … je ne suis pas encore bien à l’aise.

 

Jusqu’à enfin trouver la langue universelle qui réunit tous les hommes (avec un petit « h ») : le football !

Finale de l’Euro de foot où bien évidemment tous les bistrots sont bondés de supporters de l’Espagne … Le binational (catalan-chilien) avec qui je regarde le match m’avoue que ca fait 2 mois qu’il est venu s’installer définitivement ici pour monter sa propre boite de communication, car en ce moment en Espagne, il n’y a bien que le foot qui rigole … L

 

Le Chili a les plus belles jambes de l’Amérique latine : la peau bronzée par 4'300 kms de coucher de soleil sur le Pacifique et une taille de guêpe de seulement 180 kms … Histoire de me remémorer la devinette du Chat de Geluck : « Comment fait-on pour aller du Nord au Sud du Chili ? On prend le train … Et comment fait-on pour aller d’Est en Ouest ? On descend voie A ou voie B … ». Oui je sais, c’est nul … mais ca fait 20 ans que cette blague me fait rire, alors …

 

Alors allons caresser l’espoir que le nord soit un peu plus chaud … dans tous les sens du terme J.

 

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 18:35

 

LE grand saut de ce périple … la traversée du pacifique : presque 11 heures de vol pour ce qui restera le record de Riton (à ce jour J).

Juste une halte à Santiago pour une nuit et je repars … dans l’autre sens ! Et oui malheureusement, mon billet « tour du monde » est ainsi fait et je ne pouvais pas trop le modifier … Ce n’est pas très écologique, je sais et ca me fait chier … L

Vol complémentaire donc depuis Santiago vers … l’unique, la magnifique, la mystique, l’envoutante (oui je sais là : la rime n’est pas top J) :

 - Dans la langue locale : Rapa Nui

 - En anglais : Easter Island

 - En Espagnol : Isla de Pasqua (heuu non Riton, ce n’est pas l’ile que Charles se paya avec les commissions du casino d’Annemasse … J)

 - En Français : l’ile de Pâques … !

 

Nichée au plein milieu du pacifique, cette ile chilienne demeure le rêve ultime de tout voyageur … Je me devais d’emmener Riton sur ses terres sacrées qui véhiculent autant de fantasmes que de vérités archéologiques …  

 

L’aéroport est à 5 minutes à pieds du centre ville : comme si celui de Douvaine était à Bachelar … ! Comme l’ile est passablement battues par les pluies du pacifique, je loue une voiture pour 2 jours : en plus d’être très utile pour parcourir les pistes un poil défoncées et pour se protéger des averses imprévisibles, ce n’est que du bonheur de se faire couper la route par une horde de chevaux sauvages

 

1.IleDePaques 085

 

1.IleDePaques 020

 

 

 

Nous partons donc sur les cotes déchiquetées de l’ile … Volcanique et non protégée par une barrière de corail, elle offre des prises de vue hallucinante avec ces vagues qui viennent se fracasser sur la roche magmatique irrégulière que les vieux cracheurs ont larguée ici … alors que l’arrière plan est plutôt aride

 

1.IleDePaques 192 

 

1.IleDePaques 082

 

1.IleDePaques 080

 

 

 

 

Les fameuses statues sont disséminées un peu partout tout au long des cotes mais l’un des plus beaux spots est : Rano Raraku, « la nurserie » - pourtant dans les terres.

 

1.IleDePaques 046

 

1.IleDePaques 049

 

1.IleDePaques 079

 

 1.IleDePaques 032

 

 1.IleDePaques 027

 

 

 

La matière a été arrachée à ces monts afin de façonner ces fleurs locales (car la flore n’est pas très exubérante sur l’ile). Certaines statues, non terminées, sont encore à-même la falaise

 

1.IleDePaques 077

 

 

 

Un petit sentier bifurque à gauche et nous permet d’atteindre le lac au sommet du cratère. Comme je n’avais plus de batterie dans mon appareil photos, j’ai dû revenir le lendemain pour être cette fois-ci totalement … seul ! (oh ba mince alors … J)

 

Accès au cratère, bien lunaire …

 

1.IleDePaques 058

 

1.IleDePaques 059

 

 

… mais l’intérieur ressemble plus au lac de Machilly J

 

 

1.IleDePaques 060

 

1.IleDePaques 063

 

1.IleDePaques 061

 

1.IleDePaques 065

 

1.IleDePaques 066

 

Certaines statues sont là aussi disséminées sur le pourtour du cratère

 

 

A 5 minutes, LE second site de l’ile : Ahu Tongariki … ou comment 15 statues ont été redressées au début des années 90.

 

1.IleDePaques 045

 

1.IleDePaques 090

 

1.IleDePaques 095

 

1.IleDePaques 099

 

1.IleDePaques 101

 

1.IleDePaques 102

 

1.IleDePaques 104

 

 

 

 

Quelques coiffes, balayées par les tsunamis sont entreposées a quelques mètres 

 

1.IleDePaques 111

 

1.IleDePaques 118

 

1.IleDePaques 119

 

 

 

 

Encore quelques prises …

 

1.IleDePaques 121

 

1.IleDePaques 123

 

1.IleDePaques 129

 

1.IleDePaques 134

 

1.IleDePaques 137

 

 

 

… et je file au village de Orongo, à l’opposé de ces 2 sites. Ce village est totalement fou : il est niché sur le flanc d’un volcan éteint, face à l’océan et ses ravages … ! Riton : « mais que diable sont-ils venus faire dans cette galère … ?!? »

Le cratère avec au fond, son chaudron de sorcière …

 

1.IleDePaques 142

 

1.IleDePaques 143

 

1.IleDePaques 144

 

 

 

… un joli arc-en-ciel qui nous annonce bientôt la rincée qui s’abattra sur nos têtes …

 

1.IleDePaques 153

 

 

1.IleDePaques 156

 

 

 

 

… la cote, depuis le flanc sud du cratère …

 

1.IleDePaques 160 

 

1.IleDePaques 168

 

Ne nous méprenons pas : la falaise ici fait presque 300 mètres !

 

 

1.IleDePaques 162

 

1.IleDePaques 163

Avec ses 2 ilots sacrés et interdits

 

 

 

… et enfin le village en lui-même

 

1.IleDePaques 166

 

1.IleDePaques 169 

 

 

Mais un petit contretemps va nous contraindre d’écourter le tour

 

 

1.IleDePaques 170

 

1.IleDePaques 171

Qui dit arc-en-ciel dit rage pas loin … L

 

 

 

 

Ah oui, au fait … Les statues ont toutes étés redressées récemment car toutes couchées durant les siècles précédents … Plusieurs théories s’opposent :

 - les guerres claniques ont eu des effets collatéraux      

 - les propriétaires les ont volontairement abattues pour (re)donner du boulot à la population locales (théorie beaucoup moins sexy, je vous l’accorde …).

 

Mais il est vrai que la plupart des statues sont encore couchées

 

 

1.IleDePaques 004

 

1.IleDePaques 006

 

 1.IleDePaques 023

  

 

Une petite discussion avec la sœur de la patronne de ma Residentiale me confirme ce que je craignais : c’est une locale (guide francophone sur l’ile) et voit débarquer tous les jours des dizaines de chiliens qui viennent chercher ici l’eldorado ... Un peu comme lorsque Christelle et Nico me narraient l’exode des « métros » qui arrivent en Nouvelle Calédonie en croyant que tout est facile ici : le rêve d’une vie meilleure n’est pas l’apanage exclusif des émigrés magrébins … 

 

 

Rapa nui (l’ile de Pâques pour ceux qui n’auraient toujours pas suivit J) me laissera des traces indélébiles … aussi bien au sens figuré qu’au sens propre.

Riton : « ouais ba pour le sens propre, heureusement que ce n’est pas moi qui suis passé sous l’aiguille : z’aurais trop eu peur d’avoir mal au bras ! »

« Chochotte, vas … » J

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 05:35

 

Last stop pour moi en Nouvelle Zelande …

Me faire définitivement penser de revenir en « été » ici … grrrr

 

5.Auckland 01

 

(le rare moment ou il a fait beau ici ....)

 

 

 

 

Et comme tout engagement associatif, la Vuvuzela Cup commence à me taper sur le système au bout d’un moment … J. Vivement que ca se finisse …

 
Partager cet article
Repost0