Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 00:07

 

La grosse journée de marche, c’était hier … Aujourd’hui, nous ne sommes qu’à 3 heures du notre prochain point de chute.

On repart donc sur les chemins

2.Banaue Batad 4

 2.Banaue Batad 8

 2.Banaue Batad 6

 Des fois c’est presque frustrant et je m’arrête souvent : marcher sur 40 centimètres de large m’oblige à regarder là où je mets les pieds et je ne peux profiter de chaque instant. Avec un ½ mètre de boue à droite et 5 mètres de dénivelé à gauche, mieux vaut tenir le cap …

 

On arrive sur les hauteurs de  … Riton : « moi je sais : Batad ! C’est marqué sur le panneau »

2.Banaue Batad 28

 

 

 

Ce sont principalement ces terrasses qui ont été classées par l’UNESCO

2.Banaue Batad 11

 2.Banaue Batad 12

2.Banaue Batad 19 

 2.Banaue Batad 22

 2.Banaue Batad 34

 2.Banaue Batad 35

 

 

 

Le temps d’une halte à notre hôtel et on plonge au fonds de la vallée …

2.Banaue Batad 42

 2.Banaue Batad 56

 2.Banaue Batad 39

 

… pour se rafraichir auprès d’une chute d’eau de plus de 40 mètres !

2.Banaue Batad 43

 2.Banaue Batad 45

 

 

La petite tête est la bienvenue mais Justin est surpris de me voir déjà prêt à repartir : il prévoyait de passer une bonne partie de l’après-midi ici. Ce n’est pas que cette chute d’eau soit désagréable mais Riton en trouvera d’autres durant son tour, alors que des rizières en terrasse … Je préfère donc me promener encore un peu sur les murets.

Mais maintenant, il faut ressortir de ces gorges et … remonter les marches !

2.Banaue Batad 51

  

Depuis une certaine ascension au Sri-Lanka, je n’aime plus du tout les escaliers … Les marches sont toujours irrégulières, trop hautes et de profondeurs inégales. Je préfère une piste vierge, sur laquelle je peux aller à mon rythme, choisir mes appuis et imaginer au fur et à mesure que j’avance la voie qui me convient le mieux … Je n’aime pas trop la façon dirigiste que les marches tentent de m’imposer … Riton : « Houlalala que Guillaume n’aimerait pas ces marches : il ronchonnerait presque autant que Roland … ! J Pis dis-donc, ton laïusse ? Sans jouer les philosophes de bistrot, ca marche aussi avec la Vie en générale, non … ? »

"Correct …" Je repense à cet article partagé par certains sur Facebook ces derniers jours … Une infirmière australienne en soins palliatifs a interviewé ses patients avec une seule et unique question : « quels sont vos regrets dans la vie ? ». La réponse numéro 1 est : « j’aurais aimé avoir le courage de vivre ma vie comme je l’entendais, et non la vie que les autres voulaient pour moi ». Rien de plus àajouter ….

 

On se promène donc ici et là et on profite de points de vue ignorés par d’autres.

 

2.Banaue Batad 63

 

 2.Banaue Batad 73

 2.Banaue Batad 80

 

Ici, les riches propriétaires affichent leur fortune à l’aide de têtes de buffle accrochées  sur de … somptueuses demeures

 

2.Banaue Batad 86

 2.Banaue Batad 92

 2.Banaue Batad 94

 2.Banaue Batad 97

 2.Banaue Batad 103

 

 

 

Sur le retour, Justin a décidé de m’achever une bonne fois pour toutes, aujourd’hui : il tire tout droit vers notre hôtel et la pente martyrise une nouvelle fois mes cuisses …. JE HAIS LES MARCHES !

2.Banaue Batad 108 

     

 

En chemin, une petite me scotche une nouvelle fois : elle a tout juste 4-5 ans et elle nous indique le chemin par un « this way » (par ici) en pointant son doudou dans la bonne direction … Même s’il s’agit d’une phrase « prête à l’emploi » qu’elle a probablement apprise par cœur, j’imagine mal ma petite nièce en faire autant. C’est dingue ce retard pris par la France (et l’Espagne, je dirais …) dans l’apprentissage des langues étrangères. Ok, ces deux nations peuvent se targuer d’avoir une langue internationale mais quand même : la planète entière ne parle qu’anglais … et peut-être bientôt chinois … mais en tous cas pas frouze ou pinpin : cette époque est révolue !

 

Le temps change vite ici ! Nous arrivons à notre hôtel juste avant que la pluie n’enveloppe définitivement la vallée de son linceul soit disant inoffensif ; prise de pouvoir aussi inattendue qu’une présence FN au second tour …

  2.Banaue Batad 106

        

A l’orée de la forêt, les profonds stigmates que les pluies du typhon d’octobre dernier ont laissés en souvenir à ces terrasses

 

Ca durera jusqu’au milieu de la nuit.

 

 

Après le repas, l’alcool de riz aidant mes interlocuteurs, je comprends qu’aujourd’hui il est difficile d’exercer pour les guides … Le soi-disant Office du Tourisme local, qui délivre l’estampille officielle, ne serait qu’une affaire de famille dans laquelle il faut payer pour entrer … Les rixes entre guides « free lands » sont fréquentes même en haute saison et les anciens tentent de se tailler la part du lion. Riton : « ah ok … une histoire de famille … de famillia, avec un padre … ». Et oui : offrez une reconnaissance internationale à un site (comme l’UNESCO l’a fait ici), et les touristes affluent du jour au lendemain … un peu comme un restaurant qui prendrait sa première étoile. Donc forcement cela attise les convoitises, en plus dans une région pas facile.

 

On termine cette seconde journée sur ces considérations.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires