Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 11:03

 

Petit crochet par Hong-Kong pour joindre les Philippines et sa capitale monstrueuse, Manille … Sauf que le vol BKK-HK est retardé et je rate la correspondance : le prochain vol est dans quelques heures mais me fera arriver vers 1 heure du matin … j’adore arriver en pleine nuit dans un nouveau pays ! Je trouve finalement une guest-house ouverte dans un quartier animé et me voici bien plongé aux Philippines : le vigile à l’entrée est armé !

 

Manille, donc … plus de 20 millions d’habitants pour la grande métropole, 30-35 degrés au plus chaud de la journée, humidité élevée et … pollution à te faire presque aimer Bangkok ! 100'000 enfants livrés à  eux-mêmes vivant dans les rues et tendant la main un peu partout (à la sortie d’un magasin, je glisse à une petite et son groupe de topains un paquet de bonbons : ca ne changera pas leur vie mais un peu de douceur en cette fin de journée ne peut fondamentalement pas faire de mal …). Je sais que ce n’est pas les aider que des les mettre en contact avec « l’argent facile » mais justement, je me dis que ceci est mieux que de donner une pièce …

 

Comme toutes les grosses villes, on retrouve tous les travers : une belle de nuit, visiblement un peu dans les vapes, me propose 3 fois ses services en 2 heures … Au coin des rues, on vend du pseudo viagra, des montres de contrefaçon et autres babioles, des rabatteurs d’établissements à lumières tamisées rouges m’assurent de l’aller-retour gratuit en taxi … Un mec qui se promène seul, c’est sûr qu’il doit chercher « des choses » … Je vois même un nouveau concept : le karaoké-pince fesses … Riton « qué sa quo ce truc-là ? ». « Ba disons que c’est un karaoké classique mais que tu sois bon ou mauvais, il y a toujours autours de toi une ribambelle de jeunes demoiselles court-vêtues qui te trouvent génial, excellent chanteur et terriblement séduisant … ». « Ah je vois … elles doivent être dur de la feuille et pratiquent l’effeuillage durant des heures ».

 

La ville n’a pas grand chose à proposer d’historique car pratiquement rasée en 45 lors de WW II. Le parc Rizal touche le vieux Manille - quartier appelé Intramuros - dont ne demeurent presque que les remparts espagnols

1.Manille 28

 1.Manille 20

On arrive quand même à glisser un golf aux abords

 

Une des plus vieilles églises de Manille rappelle l’occupation espagnole et insiste sur le fait que la religion est plus que sacrée ici : le pays est catholique à plus de 90%

1.Manille 21

 1.Manille 23

  1.Manille 24

 

 

     

Le fort Santiago, au bout d’Intramuros, est un haut lieu de l’indépendance car c’est ici, entre autres, que les révolutionnaires furent fusillés par les colons   

     

1.Manille 31

 1.Manille 29

 

 

  

Si je reste autant de jours ici, c’est parce que je viens rendre visite à Marie-Claude, la mère de mon bon vieux D’jo : elle s’est engagée 3 mois auprès de l’association Virlanie (www.virlanie.org/fr) qui s’occupe des enfants de la rue. Avec plus de 200 enfants aidés par année depuis 20 ans, c’est la principale organisation dans ce « secteur d’activité » sur Manille.    

Nous parcourons les différentes maisons d’accueil dans lesquelles elle est intervenue …

 

1.Manille 03

1.Manille 05 

 1.Manille 07

 1.Manille 12

1.Manille 14     

1.Manille 13

« Yo man … moque toi encore une fois de ma casquette et je te presse comme Bob l’éponge »

 

 

 

… et forcement après 17 secondes, je me retrouve avec un petit monstre dans les bras : ces gamins, qui n’ont rien demandé, veulent juste qu’on s’occupe d’eux … comme n’importe où ici bas.

     

      

 

Comme je le prévoyais, les histoires sont toutes aussi invraisemblables que singulières … J’en retiendrai une : une jeune adolescente, légèrement handicapée mental, a fait l’année dernière une fugue de 3 jours ; heureusement, elle a été retrouvée mais … enceinte => son petit est donc dans la section des nourrissons et elle, chez « les grands ». Pas facile de se détacher de tout ca quand on est tous les jours plongé ave ces mômes.

Le dernier jour, j’ai le plaisir de déjeuner avec Dominique, le président-fondateur de Virlanie, un français qui vit ici depuis 25 ans. L’occasion d’échanger sur le fonctionnement de la fondation, ses perspectives, ses enjeux, ses barrières ou tentatives de récupérations politiques et aussi sur … la Tunisie qu’il connait bien (!).

 

Roland, le mari de Marie-Claude, vient juste de la rejoindre pour la fin de ses 3 mois …

 

1.Manille 36

Riton : « pas facile, hein Roland … la chaleur et la pollution : ca ronchonne à tout bout d’champ J »

 

… je les laisse donc profiter de ces quelques jours de retrouvaille et m’éclipse des vélos-taxis et autres jeepney très en vogue ici  

 

1.Manille 35

 

 jeepney

 

 

 

En route cette nuit pour ce que je suis venu voir ici aux Philippines …

 

To be continued … maybe J

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Les rizières c'est vraiment super et cela me donne vraiment envie d'y aller l'année prochaine. Le seul hic, pour la senior que je suis, vais-je arriver à marcher sur les murets, ce qui semblait
difficile pour toi, le junior. Ici il fait toujours beau, mais sans la chaleur étouffante. A + Lola MC


 
Répondre
R


Aucun problème : il y a des treks de 2 jours 1 nuit seulement …. Pis j’ai vu pas mal de quinqua-sexât le faire, alors ….




M

Coucou le voyageur, Quelle belle chose internet, tu es à l'autre bour du monde et on se parle. Une question puis-je donner l'adresse de ton blog à Tiffany la jeune Belge que tu as vue le samedi
et le dimanche. Comme elle veut faire les rizières cela lui sera utile. Ici c'est toujours l'été et c'est vraiment super. 


Gros bisous. Lola MC


 
Répondre
R


Bien évidemment que tu peux faire partager : c’est fait pour … en plus comme c’est une jolie demoiselle,
alors …  



M

Bonjour Olivier, Encore merci d'être passé à Manille, merci pour les photos et le petit Hemann (avec la casquette) a fait une belle crise de larmes mardi matin, comme si il avait compris que je
partais. Marie de l'école de rue était venue parler au plus grand en tagalog, pour leur dire que je partais. C'était effectivement très dur de les quitter aprés cette vie ensemble de presque 3
mois.


Mon retour s'est bien passé et en sortant de l'avion, quel bonheur de respirer à plein poumon.


J'espère que tu vas bien et je vais prendre le temps la semaine prochaine de consulter ton blog plus tranquillement.


Je t'embrasse et bonne route.


Lola MC


 


 
Répondre
R


Merci surtout à toi : tu n’étais pas obligée de m’accueillir et j’ai vraiment apprécié



R

Salut Olivier,


De retour dans la Y'aute... Je suis arrivé hier à 14h15 à Genève, Marie-Claude à 16h30... Il y avait une envoûtante odeur de fondue provenant du Swiss Chalet dans le hall de l'aéroport... Je me
suis retenu pour ne pas en manger une en attendant MC.... C'est vrai qu'à force de manger du riz.... Et merci pour la réputation de ronchon, moi qui ne me plains jamais....


Roland
Répondre
R


Ne me parle pas de fondue, SVP !!!! Moi qui suis une thérapie pour l’oublier …..  Bon retour.



L

Quoi? Pépé (Gr)ognon champignon ronchonne? Ce serait bien nouveau dis donc! Bonne continuation de vadrouille Olivier!!!
Répondre
R


Merci !


C’est vrai que le contraire m’aurait étonné