Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 08:04

 

Adieu la plage, à tout bientôt … et retour de nuit en ville. Brisbane nous ouvre les bras en ce samedi fin de matinée. 3ieme ville du pays, je la définirais à mi-chemin entre Sydney et Melbourne, question architecture.  

Mais ce stop ne sera qu’une escale technique … un peu comme à Tokyo (sur le chemin).

 

Un joli jardin botanique, encerclé par la Brisbane River qui serpente au milieu de la ville.

Riton : « Pou-la-la, j’suis bluffé : à Brisbane, y’a la Brisbane River qui passe … C’est un vrai truc de déglinguo c’t’affaire ! Un truc de ouf ! Dis-donc Olive, ce ne serait pas le mec qui a trouvé le nom « Stade de France » qui serait venu proposer ses services ici aussi 1) ? … Hein quoi … ? Non mais moi si j’demande ca, c’est parce que je m’intéresse, c’est pour savoir … C’est pour alimenter la conversation, quoi … » 

« Ouais-ouais … dans le mot conversation, il y a versation : t’alimentes surtout la connerie toi, oui … Tu me feras penser de t’enfoncer dans un kangourou avant de partir d’ici …»

Riton : « Nan Olive, on avait dit : pas de blague à caractère sexuel sur ce blog … Y’a des enfants qui lisent, voyons … ! »

« Viens voir par là, toi … ! »

 

Bref, un petit tour par-ci par-là et on continue … direction plein sud J

 

 

1)  (Voix off) … Ces événements se déroulent entre 8h et 9h du matin …. (tic-tac, tic-tac …)

 

Les faits sont relatés par Trevor Steeven, du cabinet Steeven, Steeven & Gérard - Michigan

 

PC crise - 2ieme jour - 8h04 …  (tic-tac, tic-tac …)

 

« Bon les mecs, je vous demande un peu d’attention SVP. Je sais que tout le monde est crevé et que vous avez tous envie de rejoindre vos familles, okay, mais la situation est critique et je vous demande encore un petit effort. Y’a du monde qui compte sur nous dehors ! Alors voici mon analyse de la situation … nette, précise et concise : on est à Brisbane et y’a une rivière qui passe par là, okay.

 

Brenda … ! Ah oui, pour ceux qui ne connaissent pas encore, je vous présente Brenda : stagiaire de notre bureau de Washington DC que j’ai fait spécialement détacher cette nuit de toute urgence et qui va nous aider à dépatouiller ce dossier brulant. (murmures dans la salle). Messieurs, cessez vos remarques désobligeantes et sexistes … En plus de son doctorat en langues éteintes, Brenda est ceinture noire de karaté et est donc tout à fait disposée à refroidir les ardeurs des plus indélicats d’entre vous, okay. Brenda, donc … tu m’interromps si je me trompe mais si j’ai bien lu le cahier des charges de l’appel d’offre, il faut qu’on trouve un nom pour cette rivière !?! … Rahlala, vraiment une sale affaire ….

 

QUELQU’UN PEUT M’APPORTER DU CAFE OU FAUT VRAIMENT QUE JE FASSE TOUT DANS CETTE BARAQUE !?! …. Excusez-moi : comme vous tous, je suis moi aussi sur les nerfs. Huuuummmmm …. Bon sang mais c’est bien sûr ! C’était là sous nos yeux depuis le début et personne n’a pensé à recouper les pistes … On va l’appeler : la rivière de Brisbane ! (dans l’assistance : wouaou … clap-clap-clap … trop fort ….yeepa ! …).

 

Merci les gars, j’apprécie beaucoup … (tête inclinée de cotéavant-bras a 90 degrés, légèrement écartés et indexes nonchalamment pointées vers son auditoiremais sans vous, j’y serais jamais arrivé tout seul, okay. Ca parait facile comme ca mais croyez moi, au delà du talent indéniable qu’il faille à la base, ce sont des années et des années de travail et des affaires résolues un peu partout dans le monde … Ouais, Mike : le Pont de Brookline, c’était moi. Une de mes plus belles réussites, mais à quel prix ? Trop long pour rentrer dans les détails mais en gros, ce ne sont pas moins de 200 personnes qui ont bossé jours et nuits sur le dossier pendant une semaine. Rendez-vous compte : 1. on était à Brookline et 2. y’avait un pont …. Pfuuu ! Fallait trouver un nom et l’équipe sur place pataugeait depuis des semaines ! J’vais t’dire, mon garçon : faut avoir les nerfs sacrement solides pour se sortir d’un tel bourbier (clin d’œil de winner). Ouais, je sais : ca fait froid dans le dos et je n’ai pas trop envie de remuer tous ces vieux souvenirs douloureux …

 

Hein quoi ? Non-non, le montant en bas de la dernière page, ce sont bien des dollars - frais de déplacement en sus, bien sûr.

 

Okay. Pardon John ? Nan vous êtes gentil mais je vous laisse seul tirer les marrons du feu auprès de la presse … Apres tout, c’est vous le maire, c’est vous qui m’avez engagé et il faut penser à votre réélection (re-clin d’œil de winner, accompagné d’un petit bruit de winner du coin de la bouche). Brenda va rester avec vous et votre équipe pour vous aider à rédiger le communiqué, moi je file : j’ai une autre équipe qui m’attend à Suez pour une histoire de canal … J’ai pas tout compris donc faut que je potasse le dossier dans l’avion. Portez-vous bien et … GOD BLESS AMERICA »

 

Générique de fin

 

 

Riton : « pfuuuu … comme toutes les séries : quand on arrive à la saison 14, ca devient un peu tiré par les cheveux, quand-même … limite sketch des Inconnus ! »

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

P

Merde, tu craques Oliv !
Répondre
R






A

Et ben ! Yavait donc rien d'autre à raconter sur Brisbane !!!
Répondre
R


Riton n’avait pas envie ….