Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 07:11

 

Nous voici donc plongés dans un des déserts les plus arides du monde : la Death Valley !

 

Au ¾ de la falaise, il y a un petit point bleu …

 

10.DeathValley 02

 

 

… il s’agit d’un panneau indiquant le niveau de la mer !

 

10.DeathValley 01

 

 

Nous sommes 86 mètres au dessous du niveau de la mer (sur le site de Badwater) … et il fait chaud !

 

 

10.DeathValley 03

 

10.DeathValley 04

 

10.DeathValley 06

 

10.DeathValley 08

 

10.DeathValley 10

 

 

 

Précisément : 46 degrés à l’ombre aujourd’hui … Et nous sommes ici vers 2h30 de l’après-midi … Fou-la-la !

 

Les plaques de sels ne sont pas aussi jolies que celles en Bolivie mais le processus est le même : une mère fermée a subit les affres du Grand Rayonnant et tel le Petit Poucet, elle n’a laissé derrière elle que des « miettes blanches » sur son passage.

 

 

Riton : « En piste les artistes … ! »

 

10.DeathValley 11

 

 

Effectivement, nous attaquons une boucle parallèle qui devrait nous emmener vers d’autres cieux. Il s’agit d’un sens unique d’environ 25kms qui serpente le long du flanc de la Vallée de la Mort. Riton : « Combien Christophe aurait-il payé pour être au volant, là … ? »

 

10.DeathValley 23

 

10.DeathValley 27

 

10.DeathValley 24

 

10.DeathValley 21

 

 

L’occasion de rendre hommage à ma « plus fidèle camarade » … loin devant Riton J 

 

10.DeathValley 22

 

Surtout qu’elle crie toujours « Au secours : j’ai besoin d’une vidange ! »

 

 

Et voici le pourquoi du nom de la route

 

 

10.DeathValley 33

 

10.DeathValley 32

 

 

Nous sommes devant une vraie palette de peintre.

 

Riton : « Heuuu … t’es sûr qu’on a le droit  d’y aller ? Il n’y a personne … » Meuuuuh oui … Le tout, c’est de ne pas être là lorsqu’il pleut et que des torrents ravinent et ravagent les flancs

 

10.DeathValley 35

 

10.DeathValley 36

 

 

 

Et nous avons le plaisir d’être totalement seuls sur ce sable teinté de tout ce que la nature peut nous donner

 

 

10.DeathValley 39

 

10.DeathValley 40

 

10.DeathValley 41

 

10.DeathValley 42

 

 10.DeathValley 46

 

 10.DeathValley 47

 

 10.DeathValley 50

 

 10.DeathValley 55

 

 10.DeathValley 57

 

       

Une seconde voiture vient bien nous déranger …

 

10.DeathValley 43

 

10.DeathValley 44

 

10.DeathValley 45

 

 

… mais ses occupants ne feront pas le petit effort de nous rejoindre

 

Le reste de la route n’est trop mal non plus

 

10.DeathValley 58

 

10.DeathValley 61

 

10.DeathValley 62

 

 

Et nous plongeons dans le Golden Canyon, au même moment où le soleil s’engouffre dans celui-ci avec gourmandise en cette fin d’après-midi

 

10.DeathValley 66

 

10.DeathValley 71

 

10.DeathValley 72

 

10.DeathValley 75

 

10.DeathValley 89

 

10.DeathValley 92

 

 

 

Un petit sentier isolé attire mon attention sur ma gauche …

 

10.DeathValley 85

 

 

… et dévoile ses trésors marbrés tel un …… Riton : « Moi je sais ! Tel un Papy Brossard … »

 

Si tu veux …

 

 

10.DeathValley 82

 

10.DeathValley 83

 

10.DeathValley 87

 

10.DeathValley 88

 

10.DeathValley 86

 

 

 

 

 

En ce samedi, c’est une Ghost City que nous allons visiter : Rhyolite

 

 

10.DeathValley 105

 

 

 

Le gigantesque musée, qui fait aussi office de bureau de renseignements pour tout l’Ouest du continent américain … voire même, pour tout le Pacifique aussi 

 

10.DeathValley 107

 

 

… et la maison du maire

 

10.DeathValley 108

 

 

 

La ville est née en 1905, suite à la ruée vers l’or, a compté jusqu'à 9'000 habitants vers 1907 (avec 40 saloons et 7 maisons closes …), et on ne recensait que 675 habitants en 1910, 14 en 1920 … C’est l’exemple typique de cette frénésie qui a enveloppé l’Ouest Américain durant cette période.    

 

Riton : « De zéro habitant à 9'000 en 2 ans … Ca c’est de la prospection bien vendue : je ne savais pas qu’un certain JB (John Bajard) avait sévi par ici … »

 

C’est vrai que les concessions ont été (volontairement ou pas …) surestimées si bien que la mine n’a jamais donné tout ce que les travailleurs et investisseurs attendaient d’elle. Demeure aujourd’hui les vestiges de cette époque où les gens rêvaient éveillés   

 

10.DeathValley 110

 

10.DeathValley 111

 

10.DeathValley 112

 

10.DeathValley 113

 

 

 

Riton : « Que fait-on, si nous avons trop de bouteilles de bière vides sur les bras ? »


Ba une maison …

 

 

10.DeathValley 118

 

10.DeathValley 119

 

10.DeathValley 117

 

10.DeathValley 116

 

10.DeathValley 115

 

 

Le papy de presque 70 ans a réalisé cette œuvre d’art en mois de 3 ans … avant que la ville ne se vide de tout ses occupants.

 

Il y a aussi, soit disant, un cimetière un peu plus loin. Je commence à marcher, marcher, marcher …

 

10.DeathValley 121 

 

 10.DeathValley 120

 

… mais ne le trouva jamais, snif L

 

 

Riton : « Bon Olive … Tu te foutrais pas de ma gueule des fois ? Un dessert, moi je sais qu’il y a des dunes de sable ! »

 

Bon, ce n’est pas tout à fait juste … mais dans la Death Valley, il y a quand même quelques dunes 

 

10.DeathValley 124

 

10.DeathValley 126

 

10.DeathValley 128

 

10.DeathValley 129

 

 

 

Le vent draine les grains de sable des monts avoisinants et les entassent ici et là en fonction des ses confrères qui veulent bien contredire sa direction. 

 

Nous partons sur la route principale de l’Emigrant Canyon, mais je refuse de m’élancer sur des routes plus périlleuses 

 

10.DeathValley 136

 

10.DeathValley 139

 

 

Non seulement, je n’ai pas de jeep et cette piste fait 9 miles (env. 15 kms), mais en plus il n’y a personne de chez personne ! Pas envie que « la vidange urgente » ne devienne une panne juste à ce moment … On profite donc du panorama, bien similaire aux autres … mais toujours différent en fait

 

 

10.DeathValley 138

 

10.DeathValley 137

 

10.DeathValley 142

 

10.DeathValley 143 

 

10.DeathValley 144 

 

10.DeathValley 145

 

 

 

 

Je tente ma chance sur un vieux village au bout d’une piste …

 

10.DeathValley 157

 

10.DeathValley 155

 

 

… mais voici ce que je trouve comme butin dans ma chasse au trésor

 

 

10.DeathValley 154

 

 

 

Il est temps de rentrer. Riton : « Olive, tu as une poussière sur ton appareil photo ou quoi ?  Il y a une ligne blanche sur ta photo »

 

 

10.DeathValley 160

 

 

 

Non-non … C’est simplement une petite ligne droite dans la vallée jouxtant la Death Valley et nous menant à Beatty, chez nous : 15kms exactement de pure droiture. Comme un tapis de velours déroulé sur ces terres arides …

 

Tapis que nous foulons depuis ces derniers jours et encore pour les prochains.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

magnifique ces couleurs ! mon coeur d'artiste en tremble d'émotion ;)


en passant, t'as fait exprès pour le dessert ? :)
Répondre
V

Un vrai tableau ..!! Superbe comme d'hab chapeau l'Artiste !! Bise


 
Répondre