Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

26 décembre 2011 1 26 /12 /décembre /2011 14:22

 

Aujourd’hui, en route pour Bukittinggi ………. à 16 heures de bus du lac Toba, officiellement.

On retrouve notre américaine sur le ferry qui nous conduit à Parapat …… les gens de l’ile semblent fêter notre départ comme un soulagement J.

On prend le « zombi-bus » de nuit à 17h30. Il s’agit de la ligne régulière Medan-Padang ……. 24 heures non stop de route ! Faut être sacrement motivé pour se taper un tel trajet, sachant que l’avion est plus rapide et moins cher si on s’y prend assez tôt. A notre montée, nous sommes bien évidemment les 3 seuls occidentaux. Les gens ont déjà les traits marqués après seulement 3 heures de route …. pas bon signe.

La clim marche plein pot, nous n’avons pas de place pour les  jambes et nous sommes juste avant les toilettes au fonds du bus, au dessus des roues arrières ……… hou ca va être long tout ca !

Le chauffeur est de nouveau un psychopathe : il ne connait pas la pédale du milieu, double même quand ca vient en face ou dans les virages ….. Heureusement, la nuit et la pluie nous empêche de bien nous rendre compte de tout ce qu’il fait (« heuuuu …. est-ce que lui-même le sait, ce qu’il fait » demande Riton).

Une vielle dame, qui ne devait visiblement pas trop apprécier la conduite sportive, est à deux doigt de me vomir dessus avant qu’elle ne parvienne enfin aux toilettes ….. moi qui n’avait déjà pas trop envie d’aller humer l’air de ces lieux …..

Les sièges devant nous sont les seuls du bus qui ne sont pas correctement fixés au plancher : j’ai le genou droit en feu à force de me cogner contre cette balançoire qui suit un rythme super régulier.

A 4h30, miracle ! Le chauffeur fait enfin une pause et tout le monde peut descendre se dégourdir les jambes. L’américaine nous avoue qu’elle passe un merveilleux moment, son voisin s’étant endormi sur son épaule depuis 2 heures. Riton en rajoute une couche : « et oui, c’est ca le rêve américain ».

Peu avant notre arrivée, nous éclatons l’équateur et nous nous retrouvons, avec Riton, pour la première fois depuis notre départ dans l’hémisphère sud. La station de bus est atteinte à 8h30, soit 14 heures de route !!!!!! Première fois qu’on est en avance sur un horaire prévu : ca en dit long sur la conduite du chauffeur.

Un hôtel trouvée et une bonne sieste ne sera pas volée.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires