Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : The World of Riton
  • : Le voyage d'un raton-laveur sur les routes du monde .....
  • Contact

Rechercher

20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 07:09

 

A une petite heure au sud de Houston, Galveston nous ouvre les bras et surtout … son musée du forage pétrolier offshore.

 

Comme il est quasiment impossible d’aller voir une plateforme en live, il faut se rabattre sur cette plateforme ramenée à quai et transformée en « gloire au forage »   

 

 

6.Gavelston 15

 

6.Gavelston 06

 

6.Gavelston 07

 

6.Gavelston 10

 

 

 

Nous avons toutefois une vue imprenable sur la baie qui se veut exclusivement dédiée à l’approvisionnement US en essence et autres dérivés de pétrole.

 

 

6.Gavelston 03

 

6.Gavelston 16

 

 

 

Je confirme : c’est bien Galveston et Houston que j’avais vu de nuit et de l’avion qui m’avait emmené de Santiago à Dallas il y a quelques jours (nuits) : sur plus de 15 km, ce n’est qu’une succession d’usines de raffinage et autres complexes pétroliers. Il faut dire que la quasi-totalité des énormes quantités d’essence que le « continent » US consomme par jour transite par le Texas et ici … Houston n’est pas considérée comme la capitale mondiale du pétrole pour rien …

 

 

Un petit tour dans le centre ville avant de repartir, histoire de voir d’un peu plus près les vieilles bâtisses qui font la réputation de la cité   

 

 

6.Gavelston 18

 

6.Gavelston 22

 

6.Gavelston 19

 

 

Une des fameuses Alley

 

6.Gavelston 20

 

 

Au milieu d’un bloc, ces rues secondaires sont exclusivement dédiées aux poubelles, lignes téléphones et électriques. Ca n’a rien de charmant, loin de là, mais ces Alley permettent de laisser le vrai devant des rues propres de toutes pollution visuelle.

 

Riton : « Ah c’est sûr qu’en terme « d’occupation », les rues américaines n’ont rien à voir avec celles de Saigon ou Hanoi »

 

 

Un exemple typique des bâtiments ici

 

6.Gavelston 21

 

 

Le devant est bien travaillé et les façades latérales sont plus que sommaires : comme si de toute manière, elles attendaient une voisine très prochainement. On dirait des tranches de cake …

 

Retour sans accros sur Houston centre … avec le plein d’essence, bien sûr.

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires